Nomination d’Omar Arouna aux USA : les travailleurs du Syndicat-Mae en grève d’avertissement

 Les ambassades et services du ministère des Affaires étrangères sont fermés pour 48 heures.

(Blog de Benoît Illassa)

Ils sont aussi fâchés ; les cadres en fonction au ministère des affaires étrangères ne sont pas contents. Ils tiennent dents aussi bien à leur ministre de tutelle qu’au gouvernement et à son chef. Nominations contestées d’ambassadeurs, recrutements illégaux et fantaisistes d’agents en postes à l’extérieur du Bénin, et protestation contre le traitement qui leur est réservé dans les ministères ; tout est fin prêt pour que les diplomates démarrent leur grève d’avertissement dès mercredi prochain.

 Lire la suite... Motion de grève

 - Considérant que la nomination de Monsieur Omar AROUNA en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et Plénipotentiaire du Bénin près les Etats-Unis d’Amérique viole l’article 127 du Décret n° 2012-196 du 03 juillet 2012 portant Attributions, organisation et fonctionnement du Ministère des Affaires Etrangères, qui dispose en son alinéa 3 « Les Chefs de Mission des Postes diplomatiques à compétence multilatérale ou à compétence mixte sont nommés parmi les diplomates de carrière » ;

- Considérant les frustrations et injustices qui résultent de la volonté du Chef de l’Etat de confier nos Ambassades et Consulats généraux à des hommes politiques, affairistes et autres opportunistes, étrangers à la profession de Diplomate ;

- Considérant que la revalorisation salariale (de 1950 euros à 4160 euros, quasiment le même que celui d’un Ministre Conseiller) et le décaissement de la somme de 193.000 euros, soit environ 127.000.000 de francs CFA, au profit de Monsieur Ludovic DAKOSSI, interprète-traducteur, recruté local à l’Ambassade du Bénin à Berlin, au motif d’une régularisation de la situation contractuelle de l’intéressé, n’est rien d’autre qu’un enrichissement sans cause ;

- Considérant que l’administration du Ministère des Affaires Etrangères s’est autosaisie de ce dossier sans qu’aucun prud’homme allemand ne l’y ait obligé ;

- Considérant le contenu de la motion de protestation adressée au Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur, au cours du sit-in du 10 mars 2014 ;

 

Les travailleurs du Ministère des Affaires Etrangères, réunis en Assemblée Générale extraordinaire le lundi 07 avril 2014,

Décident d’observer, aussi bien au Département que dans les services extérieurs, un mouvement de grève d’avertissement de 48 heures, pour compter du mercredi 16 avril 2014 à 00 heure, au jeudi 17 avril 2014 à minuit, pour :

A. PROTESTER CONTRE les conditions de vie et de travail qui leur sont faites par l’Etat béninois ;

B. DENONCER AVEC LA DERNIERE RIGUEUR le peu de considération et de sollicitude du Chef de l’Etat et de son Gouvernement à l’égard des acteurs de la Diplomatie béninoise, désabusés, blasés et résignés malgré eux face aux humiliations répétées dont ils font l’objet depuis l’avènement de l’actuel régime ;

 

C. EXIGER :

1. le respect par le Chef de l’Etat et le Ministre des Affaires Etrangères, du principe « la Diplomatie aux Diplomates » et des quotas institués dans le cadre de la nomination des Chefs de Mission des postes diplomatiques et consulaires.

 2. l’annulation de la décision de nomination de Monsieur Omar AROUNA, en qualité d’Ambassadeur du Bénin à Washington, en ce qu’elle viole l’article 127 du Décret portant Attributions, Organisation et fonctionnement du Ministère des Affaires Etrangères ;

 3. l’annulation immédiate de la mesure de revalorisation salariale au profit de Monsieur Ludovic DAKOSSI, recruté local à l’Ambassade du Bénin à Berlin et du versement à l’intéressé de rappel de moins perçus sur salaire au titre de plusieurs années et s’élevant à 193.800 euros, soit environ 127.000.000 francs CFA, avec les mesures suivantes :

- la suspension dans la lettre d’annonce de crédits délégués au profit de l’Ambassade du Bénin à Berlin, au titre du premier trimestre de l’année 2014, du point relatif aux mesures de revalorisation de salaire et de rappels de moins perçus portant sur plusieurs années ;

- la résiliation immédiate du contrat de travail de Monsieur Ludovic DAKOSSI qui s’est à maintes reprises rendu coupable de faits et agissements répréhensibles ainsi que d’actes d’insubordination notoire ;

- l’affectation à l’Ambassade du Bénin à Berlin d’un interprète-traducteur ;

 4. l’adoption par le Conseil des Ministres des textes fondamentaux du Ministère à savoir :

- le Décret en cours d’élaboration fixant les avantages dans les postes diplomatiques et consulaires (en remplacement du Décret 149 du 20 avril 1965) et la prise de ses Arrêtés d’application (en abrogation de l’Arrêté n° 25 du 04 mars 1977) ;

- le Décret en cours d’élaboration, portant statuts particuliers des personnels du Ministère des Affaires étrangères, en actualisation du Décret n°98-190 du 11 mai 1998 ;

 5. un environnement de travail sain et une amélioration des conditions d’exercice de leur profession ;

 6. un recrutement spécial au titre de 2014, pour étoffer l’effectif du Ministère, le concours de recrutement organisé en décembre 2012 ayant été annulé;

 7. la généralisation de la mesure de nomination des Chefs de service dans toutes les Directions du Ministère ;

 8. l’encadrement du redéploiement diplomatique par un Arrêté fixant les critères d’affectation et de rappel de poste ;

 9. la relecture du manuel de procédures de gestion des postes diplomatiques et des consulats généraux pour un apaisement du climat de travail entre les Chefs de chancellerie et les Attachés financiers ;

 10. un manuel de procédures pour l’encadrement et la gestion du contrat de travail des agents dits « recrutés locaux » dans les postes diplomatiques et consulaires ;

 11. la relecture du Décret n° 94-143 du 24 mai 1994 portant régime des frais de mission à l’étranger ;

 12. la tenue de la deuxième édition des Etats généraux de la diplomatie béninoise ;

 13. la reprise des travaux de réfection de l’ancien bâtiment administratif interrompus depuis des lustres, et sa rétrocession au Ministère des Affaires étrangères.

 RENDENT LE GOUVERNEMENT ENTIEREMENT RESPONSABLE DES DECONVENUES QUI DECOULERAIENT DE SON REFUS DE SATISFAIRE LESDITES REVENDICATIONS.

Fait à Cotonou, le 08 avril 2014

Pour le Bureau Directeur,

Le Secrétaire Général

Compteur de visiteurs

Please install plugin JVCounter!

Votre calendrier

mars 2019
lmmjvsd
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031