Récemment, notre médiateur éternel Monsieur Albert TEVOEDJRE qui nous a annoncé qu'il quittait la politique en septembre 2013, a pondu un article avec le titre: "Justice et Miséricorde pour le Bénin"; après nous avoir servi que tout allait bien dans le pays, la LEPI en marche avec les professions de foi des candidats qui commencent à circuler etc. etc., il déclare: "Aucun candidat aux élections ne devrait retenir notre attention si son programme, dès à présent, ne comporte pas l’engagement que voici : Dans l’intérêt de tous, l’école et l’hôpital doivent être rigoureusement épargnés et doivent toujours fonctionner, quelles que soient la couleur, l’origine ethnique ou géographique, la formation politique ou la religion de tel Président ou de tel autre élu ".

 En somme, monsieur TEVOEDJRE veut supprimer le droit de grève au Bénin! Monsieur TEVOEDJRE  qui déclarait le 4 avril 2009 lors du Symposium sur Monseigneur de SOUZA : « La fraude est devenue le sport national. Ce qui décide, par exemple, de l’issue d’une élection dans notre pays, ce n’est pas le vote de l’électeur mais le bon vouloir des organisateurs, de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) en l’occurrence. Aussi les groupes politiques se battent-ils et entre-déchirent-ils pour contrôler la CENA non seulement, mais aussi la Cour constitutionnelle ».  déclare que les élections se préparent normalement. Qu'est-ce-qui a changé depuis avec le KO de YAYI BONI en 2011 et la LEPI frauduleuse?

 Avant, cet article de TEVOEDJRE aurait fait autorité; la réaction cinglante de Binason Avekes sur le blog babilown de notre compatriote Blaise APLOGAN prouve que le temps de la fin des illusionnistes approche à grands pas au Bénin. Lisez plutôt

Cliquer ici pour lire l'intégralité de l'article du blog BABILOWN

Compteur de visiteurs

Please install plugin JVCounter!

Votre calendrier

novembre 2018
lmmjvsd
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930