Index de l'article

INTRODUCTION


L’esclavage, c’est lorsqu’ un système de société est en place pour asservir, voire avilir à tout point de vue un ou plusieurs individus de cette société par des membres de cette même société.
Le système esclavagiste a fait son apparition dans l’antiquité après que les hommes vivant initialement sous forme primitive et se mariant par hordes, aient suffisamment évolué pour s’organiser en société.
Ensuite, il a laissé sa place à la société féodale où les esclaves avaient fait place aux serfs sous les seigneurs féodaux.

A l’étape de la société bourgeoise en concomitance avec le développement économique, les paysans et les serfs devenus ouvriers n’étaient plus taillables ni corvéables à merci, mais pouvaient échanger leur force de travail contre un salaire. Les femmes et les enfants devaient aussi travailler, y compris à domicile. Tous, pour des durées illimitées d’heures par jour.

Les salaires de misère ainsi que les revenus insuffisants des travailleurs de la terre poussèrent ces derniers dans les bras des rentiers, des usuriers et des créanciers impitoyables qui faisaient d’eux des esclaves lorsqu’ils devenaient insolvables.

C’est ainsi qu’au deuxième siècle, à Rome, par exemple, on pouvait compter 20.000 citoyens libres pour 400.000 esclaves, soit 0.05 %.

La révolution industrielle entraînant la mutation de la société bourgeoise en société capitaliste a créé le besoin de plus en plus accru de mains d’œuvre.

La recherche de matières premières pour les usines a donc conduit naturellement les gouvernements européens hors de leurs frontières. Les missions d’exploration et les expéditions leur feront croiser la route des peuples de pays non encore industrialisés, mais assis sur des richesses.



Pour accroître leurs capitaux et affermir leur puissance, les gouvernements européens n’hésiteront pas à réduire les peuples des pays arriérés en une nouvelle forme d’esclavage grâce à la force de leurs armes à feu sur les flèches que détenaient ces derniers.

Avec la bénédiction des hauts dignitaires de l’église catholique, les Papes en tête, ils transformeront les hommes, femmes et enfants de ces pays en objets dépourvus d’identité qu’ils marquaient au fer rouge, troquaient et vendaient à travers le monde entier.

Ce commerce des êtres humains appelé traite négrière va durer du 15 ème jusqu’au 19ème siècle.


Les révoltes parfois sanglantes des esclaves conjuguées aux cris et aux dénonciations des abolitionnistes vont finir par avoir raison de cette honte de l’humanité qui laissera des traces visibles jusqu’à nos jours.

Par devoir de mémoire, nous remonterons l’histoire de l’esclavage jusqu’à la traite négrière.

Puis nous aborderons l’historique de l’abolition de la traite ; verrons les conséquences, les séquelles et les survivances de l’esclavage.

Pour finir, dans un chapitre que nous avons nommé Psychologie de l’Effacement, nous essayerons d’aborder les voies et moyens d’aider les descendants des victimes de ce crime contre l’humanité à évacuer leur douleur et leur doute, ainsi que les descendants des auteurs du crime à transformer leur culpabilité, afin que tous ensemble nous observions une vigilance permanente qui barre la route à toute régression de notre humanité.

Compteur de visiteurs

Please install plugin JVCounter!

Votre calendrier

juin 2019
lmmjvsd
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930