ADRESSE DE LA CSTB AUX TRAVAILLEURS
NOUS NE POUVONS PLUS CONTINUER DE PRODUIRE POUR LES POCHES DE PATRICE TALON ET SON CLAN

Le Comité Confédéral National (CCN) de la CSTB s’est réuni aujourd’hui jeudi 02 novembre 2017 pour examiner les conditions de vie et de travail des travailleurs sous la gouvernance du Président Patrice TALON depuis dix huit (18) mois qu’il est au pouvoir. Toute analyse faite le CCN est parvenu aux constats suivants : Les efforts déployés par le président ont consisté à l’accaparement des ressources du pays pour son propre compte et pour son clan. Tenez :
1- Domaine agricole : dès son entrée en fonction il a dissout toutes les sociétés et structures publiques pour l’AÏC, la SODECO et d’autres sociétés qui ne profitent qu’à lui et son clan. Tant pis pour les travailleurs de la SONAPRA, ONASA, ONS, CARDER, etc. les populations et le pays.
Même le parc PENDJARI a été cédé à ces amis affairistes sud africains ;

2- A la santé, la privatisation des hôpitaux publics, y compris le CNHU, toujours pour enrichir le président et son clan. La santé des citoyens et l’avenir des travailleurs ne lui disent rien ; tant pis pour ceux qui meurent.
3- Au port, le PVI est ramené et la concession est décrétée encore pour Patrice TALON et ses amis. Ce joyau, poumon de l’économie nationale doit produire des bénéfices pour Patrice TALON ;
4- La SBEE et même l’eau à boire, la SONEB sont mis en concession pour la poche du président dictateur ;
5- De façon cavalière le conseil des ministres a décrété la privatisation du Bénin TELECOM SA (Service et Infrastructures) et la fermeture de Libercom, qui constituent des sources d’enrichissement de l’Etat dans d’autres pays. Des tractations sont en cours pour vendre ces sociétés à des amis du président ;
6- Pour la nomination des ambassadeurs et autres diplômâtes, ce sont encore les parents et amis du président qui sont prioritaires, choisis certainement pour faciliter ses propres affaires ;
7- Des marchés gré à gré à des milliards de franc CFA sont signés par le gouvernement sur ordre de Patrice TALON. C’est ainsi que SAFRAN est choisi pour RAVIP et pour autre chose afin de remplir les poches de “AGBONNON“ et l’aider à organiser la fraude électorale à son profit ;
8- Même les déguerpissements des pauvres gens profitent au bout du compte à Patrice TALON qui, avec son projet du grand Nokoué, arrache les compétences des mairies et prend tout jusqu’au marchés de quartiers ;
9- L’arrestation du syndicaliste Patrice TREKPO veut obliger tout le monde à se taire afin que le Président vole, pille sans que personne ne crie holé ! voleur ! Que les parcs, les hôtels publics soient vendus à des groupes d’affaire proches de lui.
En gros le président ne pense qu’à lui seul et compagnies. C’est pourquoi la CSTB soutient tous les travailleurs dans leurs luttes pour la satisfaction de leurs revendications. Trop c’est trop ! ça suffit. On en a marre.
La CSTB dit aux travailleurs de la santé, de la justice, du développement rural, des parcs Pendjari et W, du Port, des télécommunications, de l’éducation et d’autres secteurs qu’ils ont raison de s’opposer à la gouvernance mafieuse de Patrice TALON.
Alors la CSTB dit : nous ne pouvons plus continuer de produire pour les poches de Patrice TALON et compagnies.
Travailleurs, intensifiez et multipliez vos luttes contre la gouvernance de Patrice TALON pour la satisfaction de vos revendications et pour une autre gouvernance du pays.

Pour le CCN
Le Secrétaire Général Confédéral
Nagnini KASSA MAMPO.-

 

Note : Cliquer ici pour télécharger l'intégralité de l'adresse

Compteur de visiteurs

Please install plugin JVCounter!

Votre calendrier

juillet 2019
lmmjvsd
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031