FRONT DE DEFENSE DE LA DEMOCRATIE

COMITE  DE LA DIASPORA BENINOISE POUR LA DEFENSE DE LA

DEMOCRATIE ( CDBDD) (FRANCE)

DECLARATION

Excédés par les dérives dictatoriales et tyranniques de YAYI Boni, les Confédérations syndicales des Travailleurs, les Partis Politiques de l’Opposition et des Organisations de la Société Civile se sont réunis à la Bourse du Travail à Cotonou le 13 octobre 2010 et ont créé la coalition de combat dénommée Front de Défense de la Démocratie (FDD). Le Front en naissant a lancé "un vibrant appel

Lire la suite...

  • A notre peuple afin qu’il soit constitué partout des Comités Locaux de Défense de la Démocratie (CLDD) qui, puisant dans notre longue et riche tradition de luttes héroïques, devront travailler quotidiennement à barrer la route à l’arbitraire, à la confiscation et à l’exercice personnel du pouvoir, au pillage et aux bradages de nos ressources nationales et
  • A la jeunesse afin qu’elle prenne la mesure de la gravité de la situation et se batte de toutes ses forces pour conserver les libertés démocratiques qu’elle a héritées de ses aînés…"

Réunies ce jour 16 février 2011 à Paris, les Organisations soussignées agissant en France saluent la naissance du FDD et répondent présent à son appel et font la déclaration subséquente ci-après :

La situation de notre pays est grave. Après avoir plongé le pays dans une déconfiture avancée par le pillage et le bradage de nos ressources nationales, YAYI Boni se met à terroriser les Travailleurs et les Peuples par des actes d’arbitraire de toutes sortes et fonce tête baissée dans l’élaboration d’une LEPI tronquée et manifestement truquée pour se maintenir au pouvoir en 2011 contre la volonté populaire. C’est inadmissible : nous devons nous mobiliser pour défendre la démocratie en danger dans notre pays et faire respecter les droits de tous les citoyens béninois.

En mettant en place ce jour notre Comité de Défense de la Démocratie (C.D.B.D.D), nous entendons :

  1. Mobiliser la diaspora béninoise où qu’elle se trouve,  pour barrer la route
    1. à l’arbitraire, à l’exercice du pouvoir personnel et aux atteintes aux libertés
    2. au pillage de nos ressources en demandant des comptes aux gestionnaires
  2. Défendre les droits du citoyen béninois et faire échec au hold-up électoral que prépare Yayi Boni en informant l’opinion publique internationale sur ce qui se passe au Bénin.
  3. Soutenir en France et partout les luttes que mènent les peuples pour leur émancipation, notamment en Afrique ;
  4. Réhabiliter et décorer les dignes fils de la diaspora qui ont consenti des sacrifices et fait preuve de courage dans les luttes populaires qui ont permis de conquérir les libertés dont nous pouvons jouir aujourd’hui et que nous devons défendre 

C’est la seule manière conséquente de couper maintenant les racines de l’arbitraire et mettre fin au pillage et au bradage de nos ressources. En conséquence, à tout ennemi de la Démocratie qui prendrait sur lui d’entraver nos légitimes combats, nous disons "Cekunu Heelu !".

  • Halte aux dérives dictatoriales du Gouvernement de YAYI Boni !
  • Non à l’arbitraire, à la fraude et à la confiscation du droit de vote des Béninois !
  • Halte au pillage et aux bradages des ressources de notre pays !
  • Vive le Comité  de la diaspora béninoise pour la Défense de la Démocratie.

Ont signé :

 

Pour (Organisations)

Noms et Prénoms du Représentant(e)

 
     

 

1

Parti Communiste du Bénin (PCB)

KOUESSI GILBERT

LOKOSSA HONORE

 

2

UNION FAIT LA NATION

ILLASSA BENOIT

 

3

COALITION ABT 2011

(SYMPATHISANTS)

EMILIEN D’ALMEIDA

CYPRIEN GNANVO

 

4

Comité Culturel pour la Démocratie au Bénin

DOROTHE ALIA

 

5

Institut International pour la Recherche et la Formation (INIREF)

AKODE BASILE

 

 

Contacté, le doyen Olympe Bhély Quenum a accepté d’être le Président d’honneur du Comité.

Après cela, un bureau a été mis sur pied qui se compose comme suit :

 

Président d’Honneur :

OLYMPE BHÊLY-QUENUM

 

Coordonateur et Porte-parole :

KOUESSI GILBERT

 

Trésorier

BENOIT ILLASSA

 

Secrétaire Général :

AKODE BASILE

 

Pour faciliter le travail de communication du Comité, un site internet a été créé pour relayé ses informations : http://www.csfdd.org

Un appel a été lancé à toutes les organisations de la diaspora et à toutes les personnalités à rejoindre le CDBDD pour faire échec aux projets diaboliques de la clique YAYI-DOSSOU

 

Paris  Le 16/février 2011

Compteur de visiteurs

Please install plugin JVCounter!

Votre calendrier

juin 2019
lmmjvsd
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930