ENQUETE EMPLOI DU TEMPS AU BENIN :
UNE INTERPRETATION TENDANCIEUSE DES RESULTATS PAR LES AUTORITES, POURQUOI ?

Début mai 2017, l’INSAE (Institut National de la Statistique et de l’Analyse Economique) a tenu un atelier de validation des résultats d’une enquête sur « l’emploi du temps » des Béninois. Cette enquête est un sous-volet du volet « emploi » de l’EMICOV (Enquête Modulaire Intégrée sur les Conditions de Vie des Ménages), réalisée de mars à juin 2015.
Parmi les résultats mis en relief et commenté par les autorités du Ministère de tutelle, en l’occurrence le Directeur du Cabinet du Ministère du Plan et de Développement, et abondamment repris par la presse, il y a la durée moyenne consacrée par le Béninois au travail, entendez aux activités économiques. Sortant tout de son contexte de référence, il est dit et repris par la presse que le Béninois travaillerait en moyenne 3 h 30 en moyenne par jour, et que le salarié béninois, et pire, que le fonctionnaire béninois travaillerait en moyenne 3 h 30 sur les 8 heures exigées de lui.

Que l’enthousiasme au travail se soit dégradé au fil du temps dans la Fonction publique béninoise, en dehors notablement des secteurs de l’enseignement maternel, primaire et secondaire, cela ne fait l’objet d’aucun doute. Les raisons sont à rechercher d’une part dans la politique népotiste, corruptrice, d’impunité des pouvoirs de la haute bourgeoisie qui ne cherchent qu’à placer leurs hommes pour mieux piller, et d’autre part les médiocres incitations (salariales, matérielles et non matérielles) aux agents. Mais, les résultats de l’enquête ne disent absolument pas ce que les autorités au pouvoir veulent leur faire dire.
En effet, l’enquête « emploi du temps » a consisté à collecter auprès d’un échantillon représentatif de la population (5 ans et plus) le temps consacré (en minutes) dans une journée de 24 heures (débutant à 4 heures du matin la veille du jour de l’entretien à 4 heures) à chaque genre défini d’activité. Observons que la collecte est faite par interview et non par une mesure directe du temps de l’activité, indépendante de l’enquêté.Pour la synthèse des résultats, les techniciens de l’INSAE ont défini trois conceptsprincipaux.
1- Les participants : ce sont les individus ayant effectué une activité donnée au cours de la journée ;
2- Le temps moyen par participant : c’est le temps que les individus ayant participé à une activité lui ont consacré en moyenne au cours de la journée ;
3- Le temps moyen global : c’est le temps que les individus d’une catégorie de population consacrent en moyenne à une activité au cours de la journée (qu’ils aient ou non participé à cette activité) (Souligné par nous).
Ces concepts et indicateurs sont clairs. On ne peut pas confondre le temps moyen par participant au temps moyen global. Or, c’est cette confusion que fait le Directeur du cabinet du Ministère du Plan et du Développement, ministère de tutelle de l’INSAE.
Les résultats de l’enquête ont donné un taux moyen global de 3 h 30 minutes consacrépar Béninois (ayant exercé ou non une activité économique dans la période) pour les activités économiques. Or la population et l’échantillon représentatif (de 5 ans et plus) comportent 54,9 % d’actifs, donc plus de 45 % d’inactifs susceptibles de n’exercer aucune ou très peu d’activité économique dans la période. Il est clair que la non activité de ces 45 % ne peut que agir sur le taux moyen global dans le sens de l’affaiblir.
Ce que confirment les autres résultats de l’enquête. Les 51% de femmes de 15-64 ans exerçant des activités marchandes à titre principal y ont consacré quotidiennement en moyenne 5h31mn soit 331 minutes et les 70% de leurs homologues hommes 6h57mn soit 417 minutes. Si les résultats détaillés n’ont pas indiqué les taux des fonctionnaires et les employés des entreprises publiques et parapubliques qui ne constituent que 5% à peine de la population active, les salariés en général consacrent en moyenne 7 h 20 mn (442,6 mn) aux activités de marché et 1 h 41 mn (100,9 mn) aux activités économiques hors marché. es résultats de l’INSAE indiquent que les 71,3 % d’hommes de 15-64 ans participant aux activités économiques de marché prises en compte dans le Système de Comptabilité Nationaley accordent quotidiennement en moyenne 6h59 (419 minutes) contre seulement 1h23mn (83 minutes) consacrées aux activités économiques hors marché prises en compte dans le Système de Comptabilité Nationale.
Mais, pourquoi alors la confusion par une autorité du ministère de tutelle de la statistique ? Ignorance ou interprétation tendancieuse délibérée pour des objectifs politiques ? La question se pose, surtout que la confusion, largement reprise et amplifiée par la presse n’a pas été relevée ni par le ministère, ni par les techniciens sous ordre.
En tout état de cause, il est archifaux de dire que le travailleur béninois ne travaille en moyenne que 3 h 30 par jour. Les résultats de l’enquête « emploi du temps » de l’INSAE ne disent rien de tel.
Jean Kokou ZOUNON, Statisticien Economiste

Compteur de visiteurs

Please install plugin JVCounter!

Votre calendrier

juin 2019
lmmjvsd
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930