Les derniers concours de recrutement au profit de la Caisse nationale de sécurité sociale n’ont pas fini de susciter la polémique. La situation serait tellement alarmante au point de sortir les responsables syndicaux de leur retranchement. C’est le cas du secrétaire de l’Union nationale des Syndicats des travailleurs du Bénin (UNSTB) que dirige l’honorable Emmanuel Zounon. Dans une lettre ouverte adressée au Directeur Générale de la caisse nationale de sécurité sociale et dont copie est parvenue à la rédaction de notre site, le camarade Emmanuel Zounon et l’UNSTB s’insurgent « contre cette fraude massive organisée tout comme si nous sommes dans une République clanique et exige l’annulation pure et simple de ces concours. » Nous vous invitons à lire sa lettre ouverte et dont ampliation est faite à tous les ministères, à l’Assemblée Nationale, à toutes les Sociétés et Entreprises, à tous les Syndicats du Secteur Privé, à toutes les Centrales et Confédérations Syndicales et bien entendu à toutes les autres organisations de la Société Civile.

******************************************************

Lire la suite...

Abdourahmane Sarr:la réforme du FCFA par les monnaies complémentaires

iGFM – (Dakar) Abdourahmane Sarr, Président du Centre d’études pour le financement du développement local (CEFDEL/MRLD) propose que la réforme du franc CFA passe par les monnaies complémentaires. Nous l’avons interviewé afin qu’il nous explique pourquoi le FCFA doit être réformé et comment une monnaie complémentaire peut venir en renfort d’une devise d’Etat en devenant “la monnaie de tous les jours”. Il revient notamment sur les mécanismes qui poussent un Etat à dévaluer sa monnaie, un scénario qui ne concerne pas que le FCFA.
Selon Abdou Sarr, le Franc CFA doit être réformé et son nom changé. Les pays de l’UEMOA (l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine) doivent conserver une monnaie commune sans le parrainage de la France et introduire des monnaies nationales complémentaires et compétitives pour accompagner l’émergence de leurs économies respectives par l’inclusion financière de leurs entreprises et de leurs populations.

Lire la suite...

COMMUNIQUE DE PRESSE

NON A LA DECISION SCELERATE D’INTERDICTION DES SYNDICATS ESTUDIANTINS PAR LE POUVOIR DE TALON

La décision du conseil des ministres du 5 octobre 2016 portant « interdiction d’activités des fédérations, unions, associations ou organisations faitières d’étudiants dans toutes les Universités Nationales du Bénin », résonne comme une provocation à l’endroit de tous ceux qui se sont battus pour la conquête des libertés démocratiques au Bénin. Il s’agit tout particulièrement d’une atteinte inadmissible à la liberté d’association. Cette mesure nous ramène aux tristes et sombres moments vécus sous le général Mathieu Kérékou et son parti-Etat PRPB, moments qu’on croyait à jamais révolus.

Lire la suite...

Compteur de visiteurs

Auj. 908
Hier746
Cette sem. 1654
Sem Passé 2238
Ce mois 9425
Mois passé 23095
Cumul 521462
Votre IP54.167.216.239
Auj.21-05-2018
Util. en ligne 0
Invités en ligne 109

Votre calendrier

mai 2018
lmmjvsd
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031