PARTI COMMUNISTE DU BENIN (P.C.B)

01 B.P. 2582 Recette Principale Cotonou (Rép. du Bénin)

Tél. :21 30 03 22/97 98 35 65 – Site :www.la-flamme.org

ORGANISATION DE BASE OUEME-PLATEAU DU PCB

DECLARATION SUR L’INTERVENTION DES FORCES DE L’ORDRE

CONTRE LES VENDEURS D’ESSENCE À DJREGBE

Après les tirs à balles réelles sur la population à Natitingou conduisant à l’assassinat de el hadj KOUABI FAWAZ lors d’une marche pacifique le 04 Mai 2011 ; c’est le tour encore de l’Ouémé. Après l’attaque des essenciers à Sèkandji, c’est maintenant à la population de Djrègbé d’affronter ce jour 18 Janvier 2013 la horde de police.

Lire la suite...

La nuit du Jeudi 17 au Vendredi 18 Janvier 2013, un groupe de policiers s’est posté à hauteur de la maison de TEVOEDJRE à Djrègbé et s’en est pris à des essenciers. Des saisies ont été opérées sur des personnes en leur arrachant leurs motos en plus de la cargaison de bidons d’essences chargée. Vers 2h du matin ceux-ci se sont organisés pour protester contre la confiscation de leur marchandise en barrant la voie Cotonou Porto-Novo. Des policiers intervenus sur les lieux ont tiré à balles réelles sur les populations inermes tuant le sieur AHISSOU Sègbègnon et laissant pour mort une deuxième victime qui se réveillera plus tard. Il y eut plusieurs blessés graves ainsi que des arrestations.

Comme on peut le constater YAYI Boni, après avoir ruiné le pays et fait son holdup électoral, s’acharne maintenant sur tous les travailleurs pour les faire taire, les empêcher de travailler pour se nourrir et surtout les empêcher  de crier leur colère et leur ras le bol. C’est pourquoi il ordonne de tirer sur les populations de l’Atacora qui, au cours d’une manifestation, réclamaient l’exécution des travaux rentrant  dans le cadre des préparations de la fête du 1er Août 2011. C’est pour cela qu’il poursuit les arrestations au sein des populations démocrates et au sein des responsables du Comité de développement de Natitingou. C’est pour cela qu’il a ordonné à la police de chasser et de pourchasser les travailleurs en réunion à l’école Urbaine Centre de Porto-Novo le11 Janvier 2013. C’est pour cela qu’il s’acharne avec l’aide de ses députés à l’Assemblée Nationale à voter des lois pour bâillonner les libertés et pour continuer les holdup électoraux.  

Assez ! Un tel président, nous n’en voulons plus au Bénin. Populations de l’OUEME-PLATEAU, battez-vous pour arrêter le dictateur YAYI Boni et instaurer le pouvoir des travailleurs et des peuples.

Fait à Porto-Novo le 18 Janvier 2013  

ORGANISATION DE BASE DU PARTI COMMUNISTE DU BENIN

OUEME-PLATEAU

Compteur de visiteurs

Please install plugin JVCounter!

Votre calendrier

juin 2019
lmmjvsd
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930