Index de l'article

Thème :
FACE AU CHAOS ACTUEL, LA POLITIQUE ECONMIQUE ET SOCIALE DU PARTI COMMUNISTE DU BENIN, POUR L’EMANCIPATION DU PEUPLE ET LE DEVFELOPPEMENT DU PÄYS.

Mesdames et Messieurs les Invités à cette cérémonie de commémoration,
Mesdames et Messieurs des organisations alliées au sein du Front de Défense de la Démocratie,
Mesdames et Messieurs Les responsables des organisations de la Démocratie révolutionnaire CSTB, FESYNRA-FINANCES- MFLPP, UDECORA, UNSEB, Ordres et Sous-ordres des différentes nationalités du Bénin,
Camarades Responsables de l’Union de la Jeunesse Communiste du Bénin
Camarades membres du Parti Communiste du Bénin
Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

Il ya trente-trois ans le 31 Décembre 1977 fut proclamée la création du Parti Communiste du Dahomey, aujourd’hui Parti Communiste du Bénin.
Cette date du 31 Décembre 1977 n’est que le couronnement d’un long processus enclenché depuis 1971 avec la lutte contre le populisme et dont le jalon le plus décisif fut la création en Juillet 1976 de l’Union des Communistes du Dahomey, (UCD), préfiguration du parti et qui en constitua les soubassements idéologiques.

C’est le premier anniversaire commémoré après la disparition du père fondateur de ce parti, notre Chef historique, Pascal FANTODJI, pour lequel je voudrais respectueusement demander à l’assistance d’observer une minute de silence.

I-Pourquoi avoir créé le Parti Communiste du Bénin ? La réponse simple et claire est la suivante : C’est pour faire faire la révolution au Bénin. La révolution comme on sait revêt plusieurs connotations : nous avons la révolution scientifique et technique, la révolution philosophique et culturelle, la révolution sociale. Mais bien que se distinguant l’une de l’autre, les trois révolutions sont en liaison dialectique et se conditionnent. Plus précisément les deux premières sont des prémisses pour la réalisation de la dernière : la révolution sociale qui avant d’être réelle s’accomplit d’abord dans le mode de production et la pensée des hommes. Dans le cas qui nous préoccupe ici c’est la révolution sociale qui se définit comme des transformations profondes et radicales qui interviennent dans une société suite au renversement révolutionnaire d’une classe ou couche sociale par une autre.

Les révolutions sociales revêtent des caractères différents selon l’état de la société et des transformations sociales à opérer. Nous avons des révolutions bourgeoises c’est-à-dire consistant à la libération des obstacles au plein développement du capitalisme, obstacles qui peuvent consister en la mainmise impérialiste sur le pays ; nous avons des révolutions socialistes qui consistent en l’affranchissement du travail du capital. La révolution sociale appelée au Bénin est en liaison avec l’état de développement de la société béninoise.

Le Bénin est un Etat multinational c’est-à-dire formées de plusieurs nationalités ayant des langues et cultures différentes ; un Etat néocolonial, c’est-à-dire dépendant de l’ancienne puissance coloniale, la France qui garde en ses mains tous les leviers de commande économique et même politique de notre Etat: la langue est le français, la monnaie est logée au Trésor français. Toute la formation scolaire et universitaire est calquée sur le modèle français et tournée vers la satisfaction des intérêts français. Nos peuples c’est-à-dire nos nationalités sont opprimées par la culture et les coutumes françaises et privées de leurs droits d’affirmer leurs langues, leurs us et coutumes. C’était ainsi et demeure ainsi depuis cinquante ans. Tous les secteurs stratégiques de production appartiennent aux monopoles français à l’exclusion des nationaux béninois. De cette dépendance résulte une arriération notable de notre pays et de ses hommes qui végètent dans la misère, l’ignorance et l’inculture.

A l’époque de la création du Parti Communiste du Bénin en 1977, la particularité de cette domination c’est que Kérékou et son équipe avaient usurpé du verbe révolutionnaire pour installer une dictature féroce. Face à un tel despotisme obscur où la moindre expression d’opinion contraire à celle des dignitaires au pouvoir vous conduisait à la prison et même à la mort, il fallait être fou pour enclencher une telle aventure. Oui « fous », nous paraissions à l’époque, qui tels David avions défié et affronté le Goliath, Kérékou et son équipe du PRPB. Mais une folie positive, une folie salvatrice. Et pour réussir il fallait s’agripper à la théorie. La seule théorie vraiment révolutionnaire qui peut permettre cette libération des jougs impérialistes et émanciper le peuple, c’est le marxisme-léninisme dont les pères fondateurs sont Marx, Engels, Lénine, Staline. Il ne suffit pas simplement de s’agripper à la théorie pour réussir. Il faut sa mise en pratique. La liaison entre le travail théorique et le travail pratique est déterminante comme l’atteste cette phrase de Lénine : « On ne saurait être un dirigeant idéologique sans se livrer au travail théorique indiqué plus haut, de même qu’on ne saurait l’être sans diriger ce travail selon les nécessités de la cause, sans propager les résultats de cette théorie parmi les ouvriers et sans aider à leur organisation : étude, propagande, organisation ». Avec l’outil théorique, qu’est le marxisme, le parti a procédé à l’étude des réalités sociales et économiques du Dahomey devenu Bénin, en a défini les classes et couches sociales en lutte dans la société et en a montré l’issue nécessaire. Des ouvrages importants ont été écrits qui désormais enrichissent le patrimoine intellectuel de notre pays. La tactique générale du Parti est léniniste c’est-à-dire insurrectionnelle avec l’accent mis sur les soviets ou comités d’action. Sa stratégie de l’étape actuelle est orientée vers la conquête du pouvoir par les classes populaires unies sous la direction du parti communiste pour la transformation révolutionnaire de la société béninoise néocoloniale en une société développée, indépendante et épanouie, étape appelée Révolution Nationale Démocratique Populaire et Anti-impérialiste.

Compteur de visiteurs

Please install plugin JVCounter!

Votre calendrier

mars 2019
lmmjvsd
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031